Pin à crochet dans la roche, caractéristique des paysages du massif de La Pierre Saint-MartinPin à crochet dans la roche, caractéristique des paysages du massif de La Pierre Saint-Martin
©Pin à crochet dans la roche, caractéristique des paysages du massif de La Pierre Saint-Martin|OTHB

Sentier botanique

A la découverte du sentier botanique de La Pierre Saint-Martin

Pendant vos vacances en famille ou entre amis, venez découvrir la diversité de la flore en montagne.

Les fleurs de montagne

à La Pierre Saint-Martin

A La Pierre Saint-Martin à 1 650m d’altitude, une zone protégée permet de contempler les fleurs de montagne si spécifiques du massif calcaire du Pic d’Anie. A l’étage subalpin sous un climat montagnard océanique, près de 60 espèces végétales sont ainsi présentées et décrites avec des panneaux explicatifs.

C’est en 2015 que l’Office National des Forêts a réaménagé ce sentier en différents espaces thématiques. Ce lieu unique, n’a pas été créé par l’homme. Les plantes, arbres et fleurs qui s’y trouvent étaient déjà présents avant que des spécialistes et passionnés viennent véritablement les mettre en valeur.

Ici les différentes expositions : des falaises ombragées et humides aux pelouses sèches ou rocailleuses ainsi que les landes subalpines et les rochers calcaires ensoleillés montrent la diversité des plantes parfois endémiques que l’on peut rencontrer lors d’une randonnée en montagne à La Pierre Saint-Martin.

La flore de La Pierre Saint-Martin n’est pas exubérante et mérite de l’attention. Le milieu est hostile, et la flore parfois discrète, prenez donc le temps de l’observer pour mieux l’apprécier.

Le sentier botanique

au fil des saisons

Toute l’année, dès la fonte des neiges, le sentier botanique évolue au fil des saisons jusqu’à atteindre son apogée au début de l’été.

Au printemps, dès le mois d’avril, on observe l’Erythrone dent de chien reconnaissable à sa fleur solitaire penchée.

En juin, c’est la floraison de deux espèces endémiques rares : la Gesse de vivant et ses belles fleurs violettes, ainsi que le Grémil de Gaston véritable fierté du sentier botanique, qui occupe tout un espace.

En juillet et août, le Géranium cendré est en floraison et présente déploie ses fleurs rose pâle veinées de pourpre. C’est une espèce protégée que l’on retrouve sur les rochers et les pelouses dans les montagnes des Pyrénées.

C’est aussi à cette période que l’on profite de la beauté du Chardon bleu, également une espèce protégée en France, ainsi que des nombreuses orchidées présentes sur le sentier.

Le pin à crochets est tout au long de l’année l’espèce phare du massif de La Pierre Saint-Martin. Il est l’un des plus anciens pins survivants de l’ère glaciaire, adapté aux conditions climatiques rigoureuses : sècheresse, vent, froid et neige. Il pousse au milieu de blocs ou de gros rochers, et ceci est particulièrement remarquable dans ce paysage de lapiaz. Celui-ci doit son nom aux crochets que l’on observe sur ses cônes.  Les forêts de pins à crochets abritent de nombreuses espèces animales telles que le Grand Tétras. Ce coq de bruyère est une espèce rare et protégée qui se nourrit de ses aiguilles.

Le sentier botanique

côté pratique

Dès la fonte des neiges, visitez ce sentier en accès libre et gratuit. La meilleure saison pour admirer ce jardin fleuri sont les mois de juin et juillet.

Afin de protéger les plantes de ce sentier botanique des animaux transhumants tels que brebis, vaches ou chevaux, qui passent l’été sur le massif, une barrière en ferme l’accès. Veillez donc à refermer le portail après votre visite.

Le sentier étant étroit et en relief, les poussettes ne sont pas adaptées. Pensez au porte-bébé pour profiter sereinement de cette découverte.

Le milieu doit être préservé, il est donc interdit de cueillir ou de marcher sur les plantes qui s’y trouvent.

Le domaine skiable est ouvert . Les infos sur les pistes ouvertes dans la rubrique info neige, achetez votre forfait en ligne.
Fermer